La Maisonnee : le fonctionnement

Un ensemble de 10 logements + 3 chambres d’hôtes + communs

  • 1 T5 destiné à la famille de la Maîtresse de maison, employée à mi-temps par l’association pour coordonner la vie dans la Maison et les activités communes.
  • 1 T3 pour un couple de retraités
  • 5 T2 pour des personnes agées
  • 3 T2 pour des adultes plus jeunes (actifs)
  • 3 chambres d’hôtes (familles et visiteurs des résidents, périodes d’essai…)
  • espaces communs, jardin d’agrément, potager, basse-cour…

total = 800 m² environ ; budget de construction prévisionnel = 1,1 M€

La Maisonnée - Habitat Intergénérationnel - La Tour du Pin - Ensemble on est mieux chez soi !

Localisation : Quartier St Roch – La Tour du Pin
Ce quartier, à la périphérie du centre ville, permet d’être à la fois au contact de la ville et de la campagne. La zone est vallonnée et le terrain  en cours d’acquisition, est environné d’un côté de fermes, de l’autre de logements sociaux et pavillons.
Environnement immédiat : l’accès aux services de base peut se faire à pied ; boulangerie, épicerie et médecin à moins de 500 m.
A 2 km se trouve le centre de la sous-préfecture de la Tour du Pin : commerces, hôpital (service gériatrie), gare, accès autoroute.
A moins d’1/2 heure : le Médipôle de Bourgoin-Jallieu rassemble toutes les ressources d’un grand hôpital moderne.
A 40 mn : Lyon ou Chambéry, (Grenoble est à 50 mn)

La Maisonnée - Habitat Intergénérationnel - La Tour du Pin - Ensemble on est mieux chez soi !

Plus de 70% des ressources assurées par les loyers des résidents
Loyer : chaque résident paiera le loyer de son appartement privatif (base : 7,5€par m², correspondant à un niveau moyen sur la Tour du Pin)
Espace commun : chaque résident contribuera également pour moitié au loyer des espaces communs (110m² environ au total). L’autre moitié du loyer des espaces communs sera pris en charge directement par l’association compte tenu de l’utilisation de ces espaces par des personnes non résidentes.
Charges : les charges individuelles seront l’énergie, l’eau, l’assurance, et la taxe d’habitation ; compte tenu de la mutualisation de certains équipements et services, des quote-part de charges communes seront appelées par le bailleur ou l’association (salaires du personnel, maintenance du bâtiment et des espaces extérieurs, participation aux activités, buanderie, etc…).

Fonds propres non financés par l’emprunt : subventions, mécénat, dons…
L’association lance à présent la dernière phase du financement de la construction de l’habitat intergénérationnel : une collecte de dons et de subventions afin de boucler le budget. Si vous souhaitez consulter le scénario financier du projet avant de vous engager, il est disponible sur simple demande.

Pour plus de renseignements sur les dons, cliquez ici.