Des besoins aujourd’hui et demain

  1. Contexte : des évolutions sociétales qui attendent une réponse.
    Saviez vous qu’en France, la population des plus de 60 ans aura bondi de 40% d’ici à 2030 ?
    Jusqu’à une époque qui n’est pas si lointaine, les aînés étaient pris en charge par leurs enfants. De nos jours, les familles sont souvent géographiquement éloignées, et le maintien des grands parents à leur domicile devient difficile et coûteuse, à mesure que leurs capacités physiques diminuent.
    Où vont-ils aller ?La Maisonnée - Habitat Intergénérationnel - La Tour du Pin - Ensemble on est mieux chez soi !
    La Maisonnée - Habitat Intergénérationnel - La Tour du Pin - Ensemble on est mieux chez soi !
  2. Une offre locale d’hébergement médico-sociaux en dessous des besoins.
    l’Isère est le département le moins fourni en termes d’équipements médico-sociaux de la région Auvergne-Rhône Alpes. Pour 1.000 personnes de 75 ans et +, seulement 124 places existent (toutes structures confondues). Si les EPHAD sont assez nombreux, les structures alternatives sont sous représentées (une trentaine seulement).
  3. Des enquêtes qui confirment l’engouement pour les alternatives intergénérationnelles.
    Apparue dans les grandes villes il y a une dizaine d’années, l’approche intergénérationnelle du maintien à domicile atteint à présent les zone rurales. C’est désormais une tendance lourde à l’échelle de l’ensemble de notre société.
  4. La solitude, ce n’est pas seulement chez les seniors !
    Si les seniors constituent une population en hausse et menacée par l’isolement, « ils ne sont pas les seuls à être seuls ! ». La fin des études et le début de la vie active peuvent aussi être vécues comme une période marquée par un sentiment d’isolement.
    La solitude touche tous les âges y compris la tranche 20-30 ans et au delà !La Maisonnée - Habitat Intergénérationnel - La Tour du Pin - Ensemble on est mieux chez soi !

Le projet de La Maisonnée veut répondre d’une manière humaine à ces enjeux.

Lire la suite